AALF-B

logo

«Appui à l’Application des Lois sur la Faune et la Flore au Bénin» (AALF-B)

Grâce l’approche méthodologique et au transfert d’expériences développés par le réseau EAGLE (Eco Activists for Governance and Law Enforcement ; www.eagle-enforcement.org), il est aujourd’hui possible de diminuer sensiblement le trafic des espèces menacées en Afrique. Cette approche se base sur les expériences réussies de l’ONG LAGA (Last Great Ape, www.laga-enforcement.org) et avec l’appui de Conservation Justice (www.conservation-justice.org).

Fort de son expérience, LAGA a favorisé la réplication de son modèle, d’abord au Congo en 2008, puis en RCA en 2009, au Gabon en 2010, pour atteindre un total de neuf projets actifs dans autant de pays en 2014.

L’ONG Eco Activists for Governance and Law Enforcement, en sigle EAGLE, est un réseau constitué de membres qui ne sont pas des ONGs, mais plutôt des projets spécifiques suivant le modèle LAGA (devenu modèle EAGLE). EAGLE est donc le réseau de membres ayant répliqué efficacement le modèle LAGA. Les principes et valeurs à respecter pour les membres d’EAGLE sont largement développés dans le manuel LAGA, dont les autres membres réalisent la réplication.

EAGLE a été officialisé le 9 septembre 2013 en Belgique puis le 19 février 2014 aux États Unis.

Son but est de collaborer avec des Gouvernements en Afrique et ailleurs pour faciliter l’application des lois nationales et conventions internationales relatives au commerce illégal de la faune, à l’exploitation forestière illégale, à la corruption et autres activités criminelles nocives à l’environnement.

Ceci est mis en œuvre à travers un programme d’enquêtes, d’arrestations, de suivi juridique et de communication, ceci grâce au militantisme des membres et du personnel EAGLE. Ceci est favorisé par EAGLE et devra permettre d’apporter un changement positif par rapport aux approches actuelles en matière de conservation de la nature et constituer ainsi un modèle à répliquer.

Plus concrètement, les objectifs spécifiques sont:

  • d’identifier à grande échelle les trafiquants de faune et de flore et de produire des preuves flagrantes en cas de procès ;
  • de faciliter leur arrestation par les forces de l’ordre et les administrations concernées ;
  • de faciliter les poursuites en justice et de s’assurer de l’exécution des décisions rendues ;
  • d’attirer l’attention du public sur l’application effective de la loi et sur les risques encourus, de même que sur les sanctions y relatives ;
  • d’organiser des formations du personnel spécifique des Eaux et Forêts, de l’Environnement, des douanes, de la Justice et des forces de l’ordre sur la législation environnementale et les procédures pénales.

Les activités développées permettent des arrestations, des poursuites judiciaires et des condamnations fréquentes pour des crimes environnementaux (trafic de faune et de flore en particulier), une capacité nationale accrue d’appliquer les lois environnementales et contre la corruption et une meilleure information et connaissance du public sur ces problématiques.

EAGLE, à travers ses membres, a déjà permis l’arrestation de plus de 1000 trafiquants de faune en Afrique centrale et de l’Ouest, et la plupart ont été condamnés à des peines de prison ferme. Ceci constitue l’indicateur principal des projets EAGLE.

NT Depliant 13 PosterSalonEspmenacee Pour PDF [Compatibility Mod

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s