4ème édition de la Nuit des Élites : Nature Tropicale ONG sacrée meilleur acteur de protection de la biodiversité et Ecotourisme au Bénin

Vingt-cinq ans de combat au profit de la nature. Parmi les actions au quotidien, figurent en bonne place la sauvegarde des espèces migratrices menacées d’extinction au Bénin et dans la sous-région ; la protection des zones humides et valorisation des espèces migratrices à travers le développement de l’écotourisme dont le Whale watching ou l’écotourisme baleinier.

Ces actions sont menées par le biais de Nature Tropicale ONG que préside Joséa S. Dossou-Bodrjènou, un Naturaliste-Vétérinaire, spécialiste de la muséologie et de l’éducation environnementale. Pour encourager cet homme infatigable à toujours œuvrer pour le bien-être de la Nature et de la biodiversité, l’Agence Authentique Média a placé les projecteurs sur lui et lui a décerné le prestigieux prix des Oscars des Elites dans la catégorie du meilleur acteur du tourisme de développement. C’était lors de la 4ème édition qui a eu lieu la nuit du samedi 19 décembre 2020 dans la salle polyvalente de Blue Zone de Zongo à Cotonou. Quand on parle de tourisme de développement, ce sont les nombreuses espèces que contribue à protéger Nature Tropicale ONG avec l’appui des communautés locale et qui attirent les éco-touristes en mer côtière et dans les zones humides du Sud-Bénin. Il est à noter que Nature Tropicale ONG organise depuis plus de 20 ans des sorties en mer qui se passent de mi-août à mi-novembre pour la visite des baleines. Sur les plages au sud du Bénin, il y a les tortues marines que les activistes de Nature Tropicale ONG protègent pendant leur passage pour la reproduction. Dans les parcs, l’éléphant, le buffle, le lion, le guépard, pour ne citer que ceux-là sont des espèces qui sont au cœur du tourisme au Bénin. Nature Tropicale ONG à travers le programme Appui à l’Application des Lois sur la Faune et la Flore au Bénin (AALF-Bénin) en collaboration avec le réseau EAGLE, ne cesse d’apporter sa collaboration technique au gouvernement pour protéger ces animaux sauvages des griffes des braconniers et des trafiquants. C’est le programme de lutte contre la criminalité faunique. Tout ceci a valu au Directeur de Nature Tropicale ONG, cette reconnaissance de mérite la nuit du 19 décembre 2020. Parlant des œuvres de cette ONG, on ne peut pas occulter l’immortalisation de l’hippopotame sacré du lac Ahémé. La liste n’est pas exhaustive.

Ce tapis rouge dressé à ce protecteur de la nature et à d’autres acteurs de développement du Bénin et d’ailleurs est une invite pour qu’ils se battent davantage pour l’essor de leur nation.

Publié le janvier 12, 2021, dans Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :