Trois trafiquants d’espèces fauniques intégralement et partiellement protégées arrêtés ce jeudi 23 juillet 2015 !

 

Trois présumés criminels fauniques sont tombés dans les mailles de la police de Porto-Novo ce jeudi avec l’appui de AALF-Benin. Ils sont pris en fragrant délit de transaction de peaux d’éléphants, de léopards, de genettes, de crocodiles, trois têtes de crocodiles, des dépouilles de pangolins, une cinquantaine de caméléons, toutes des espèces intégralement protégées. Quatre tête de babouins, une douzaine de peaux de guib harnachés, une dizaine de peaux de pythons de Sebae, espèces partiellement protégées, sont à rajouter à ce tableau macabre.
Selon la loi 2002-16 du 18 octobre 2004 portant régime de la faune : la chasse, la capture, la détention, le transport et la commercialisation des espèces intégralement protégées sont interdits et les infractions vis-à-vis de ces espèces sont punies de 6 mois à 10 ans de prison fermes avec des amendes allant de 300 000 fcfa à 800 000 fcfa.
Les conséquences du braconnage et du commerce illégal d’espèces sauvages touchent non seulement la biodiversité, mais également la paix, la sécurité, ainsi que l’intégrité des Etats et les conditions de vie des populations. Ces trois individus répondront de leurs actes devant la justice béninoise.

Publicités

Publié le juillet 23, 2015, dans Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :